Bassin versant

Les actions du Bassin Versant Jaudy-Guindy-Bizien

https://www.jaudy-guindy-bizien.org/

Bassin versant du Jaudy-Guindy-Bizien

Suite à l’intégration du syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien et des ruisseaux côtiers début 2018, Lannion-Trégor Communauté (LTC) assure désormais le portage des bassins versants Jaudy-Guindy-Bizien, qui fédère plusieurs communautés d’agglomération (LTC et Guingamp-Paimpol Agglomération) et producteurs d’eau (6 syndicats d’eau) à l’échelle des bassins versants concernés, soit un territoire de 520 km² comprenant 50 communes et 52 000 habitants.

C’est une structure avant tout opérationnelle qui œuvre en faveur de deux objectifs : la reconquête de la qualité de l’eau et la préservation des milieux aquatiques.

Pour cela, le comité de bassin versant porte et mène des actions sur des thématiques telles que le bocage, les cours d’eau, les zones humides, la réduction des pollutions agricoles, la réduction de l’usage des pesticides par les particuliers et les communes…

VISITEZ LE SITE INTERNET DU BASSIN VERSANT DU JAUDY-GUINDY-BIZIEN

Des programmes de reconstitution du bocage (création de talus enherbés ou plantés de haies bocagères) sont organisés sur le territoire du syndicat. En 10 ans, 210 km de talus ont été construits et 40 km de haies plantés. Le bocage joue un rôle essentiel sur la qualité de l’eau, l’érosion des sols, la préservation des corridors écologiques et de la biodiversité. C’est aussi un élément payser structurel du patrimoine trégorois.

.

Fonctions principales des talus et des haies

Rôle de rétention des eaux de ruissellement

Le talus est un dispositif efficace face aux problèmes d’inondations. Placé perpendiculairement à la pente, il intercepte une partie des eaux de pluie (ruissement) et facilite son infiltration dans le sol. L’eau stockée dans le sol est ensuite restituée lentement à la rivière. Le bocage limite de ce fait la rapidité des crues et à l’inverse la gravité des étiages.

.

Rôle de protection de la qualité de l’eau

Les talus boisés contribuent à lutter contre la pollution des rivières. Le sol joue un rôle épurateur par le biais d’une dégradation bactérienne. Les pesticides, les matières en suspension, les matières organiques, les germes bactériens sont filtrés avant qu’ils n’atteignent la nappe phréatique. Les arbres recyclent une partie des éléments minéraux (azote, phosphore) pour assurer leurs propres croissances.

Source: https://www.jaudy-guindy-bizien.org/bocage_1.php

.

____________________________________________________________________________________________________________________

Bassin versant / Qualité des eaux / Zéro phyto / Plantes invasives, FREDON / Brûlage des végétaux / Frelon asiatique